« Duolingo »: Le hibou vert est-il un bon compagnon de route ?



Après nous être penchés ensemble sur la question de « à qui s’adresse en priorité cette application ? », nous allons maintenant pouvoir nous attaquer aux différents points forts et points faibles liés aux contenus présents chez le petit hibou vert : Duolingo


« Voler sur le dos d’un hibou pour s’approcher d’autres contrées… »

L’un des plus gros point fort de cette application résidera dans sa gratuité* ainsi que dans sa conception cross-plateformes (ordinateur, smartphone et tablette) lui permettant de rester accessible partout


Un temps mort dans votre journée ? Duo répondra présent pour vous accompagner !

La présence d’un vaste ensemble de langues (en se basant sur l’anglais en tant que langue de référence choisie) permettra, en premier lieu, de vous faire découvrir une ou plusieurs langues. Parmi celles-ci, il est fort possible que vous puissiez, gratuitement donc, entamer un premier contact avec une langue qui, jusque-là, vous faisait peut-être de l’œil/de l’oreille… Voilà un moyen bien pratique de se familiariser avec une langue ou une autre ; ceci  avant de vous procurer vos premiers supports d’apprentissages.

Ce constat pourra tout autant s’appliquer dans le cas où vous hésiteriez à vous remettre à une langue un peu oubliée (l’anglais en est d’ailleurs un bon exemple). Aussi, et au lieu de courir tête baissée dans un rayon de librairie, il peut être intéressant de reprendre contact avec cette langue en compagnie du hibou, afin de consolider votre démarche et de mieux cibler les supports dont vous aurez besoin en priorité pour  « retrouver »  votre niveau antérieur (beaucoup de vocabulaire oublié ? Syntaxe classique dans la langue perdue ? Conjugaisons oubliées ? Phonologie perdue….).
Par ailleurs, on peut constater assez vite que les exercices proposés seront plutôt classiques et assez simples tant dans le fond que dans la forme. C’est donc une série de phrases simples (sans contexte et sans articulations entre-elles) que vous allez pratiquer et qu’il vous sera facile d’utiliser par la suite lors de vos premières conversations. Il en va de même pour le lexique, qui sans être très garni, aura le mérite de vous fournir quelques mots bien utiles au sein de ce vocabulaire dit basique. À ce propos, les autodidactes auront donc un moyen parfait de se confronter avec ce vocabulaire que nous avons une fâcheuse tendance à laisser un peu trop de côté (voir mon article sur l’asymétrie lexicale).

Il convient également de parler de la présence de l’audio qui, au moins pour la compréhension orale, sera présente pour chaque langue. La présence de l’audio dans un support reste fondamentale, car c’est quelque chose que nous avons tendance à oublier de travailler dès le début tant nous pouvons, certaines fois, nous laisser un peu trop absorber par nos méthodes dîtes « papier ». Tout ceci alors même qu’à un moment ou à un autre, il nous faudra bien pratiquer cette langue à l’oral. Habituer un minimum son oreille à entendre les sons de cette autre langue n’est donc pas négligeable et ceci ne pourra être que bénéfique pour la suite de votre apprentissage au sens large du terme.
Précisons également que le séquençage en modules peut permettre de travailler efficacement tout ce qui peut se baser sur de la répétition un peu « mécanique ». En premier lieu, Le hibou vous aidera donc grandement à vous familiariser avec un alphabet/syllabaire/alpha-syllabaire différent de celui ou de ceux que vous maîtrisez déjà. D’ailleurs, il va sans dire qu’utiliser Duolingo en enchaînant les modules liés à l’alphabet de votre langue visée vous aidera grandement pour la reconnaissance rapide de tous ces nouveaux caractères ; et ce d’autant plus si vous réalisez ces même modules en mode  « chronométré »**.  

Enfin, il me semble important de saluer le soin indéniable apporté à l’esthétique générale de l’application. Que cela passe par le choix des couleurs, des images ou de l’interface, il est évident que le hibou souhaite proposer un outil qui, dans la forme, sera bien agréable à utiliser.

L’air de rien, ceci reste un sacré atout pour le hibou car une forme attrayante permet bien souvent une meilleure implication, un plus grand plaisir quant à l’utilisation d’un outil ou d’un autre.

* une formule payante pourra néanmoins être choisie mais n’offrira que quelques features supplémentaires, loin d’être vraiment importantes pour ce qu’il en va de l’utilisateur standard.

** le mode chronomètre sera disponible moyennant quelques lingots dans la boutique de l’application et ne sera à déverrouiller qu’une seule fois par compte.

« Duo, ce petit hibou qui n’échangeait pas beaucoup… »

Ah mon petit Duo !!! Tu as beau être tout mignon tu n’en deviens pas parfait pour autant…

Ce qui peut de suite nous sauter aux yeux concerne bien le séquençage même des différents modules.


On se rend bien vite compte que ces modules seront composés de cinq phrases environ ; ces mêmes phrases qui nous serons présentées de plusieurs manières différentes (traduction dans les deux sens, compréhension orale,…)  mais qui dans le fond comme dans la forme resteront bien identiques. Autant se dire qu’au-delà de l’aspect répétitif de la chose, la densité de vocabulaire et de phrases (même simples) restera, au bout du compte, assez limitée. D’ailleurs, il en va de même pour l’absence d’énoncés en tant que tels qui ne permet guère au petit hibou de nous faire travailler l’articulation de ces mêmes phrases* (plus ou moins complexes donc) ; ce qui, même pour les plus assidus, risquera de frustrer. En effet, et même en finissant tous les modules d’un arbre ou d’un autre, il sera toujours aussi difficile de comprendre un petit dialogue ou même de prendre part à une petite conversation.

L’autre grand point faible de notre petit hibou concernera également le fond de ce qui est disponible puisque certaines phrases seront quand même un peu absurdes…assez comiques pour que l’on puisse retenir certains termes lexicaux mais peu utiles car trop peu réutilisables par la suite. De la même manière, on se rend compte que certaines tournures de phrases comportent quelques erreurs (grammaticales, de registre et autres nuances) ; ces petites erreurs qui, en l’absence d’autres supports d’apprentissages, risquent de ne pas être perçues comme telles et donc de constituer de mauvais automatismes pour les différents apprenants.
Par ailleurs, il convient de garder en tête que le séquençage des modules par « champs lexicaux » ne permettra que trop peu de brasser les différents termes de vocabulaires ainsi que les différentes structures grammaticales. Malheureusement, échanger dans une langue ou une autre n’est que rarement synonyme de : parler d’abord des vêtements, puis du sport puis enfin de la météo… Autant dire que la flexibilité lexicale et grammaticale ne pourra véritablement être travaillée en compagnie du hibou.

De plus, et comme beaucoup d’applications du genre, on ne pourra que déplorer l’absence de travail d’écriture en tant que tel. Effectivement, il ne sera pas possible de s’exercer au tracé des caractères et autres idéogrammes. Encore une fois, et en fonction de la langue que vous souhaiteriez apprendre, cela ne permettra donc pas de vous améliorer réellement dans vos capacités de production écrite. Alors même qu’écrire en usant d’un alphabet différent peut s’avérer particulièrement difficile (à fortiori lors du début d’un apprentissage). Il est donc regrettable que notre petit Duo ne puisse pas nous accompagner lors de cet exercice qui peut s’avérer assez décourageant. Néanmoins il va sans dire que peu d’applications permettent véritablement de s’exercer sur de la production écrite en tant que telle ; celle-là même qui nécessite aussi de travailler un geste.

Afin de terminer ce tour d’horizon, il conviendra de préciser que les cours, bien que présents, resteront tout de même assez superficiels. Evidemment, ces cours seront plutôt à appréhender comme des « mémos pratiques» plutôt que comme de vraies leçons avec explications à l’appui.

Enfin, et bien que je ne reviendrai pas précisément sur ce point, n’oublions pas que Duolingo ne s’appuie pas véritablement sur les outils propres à la gamification**.

* Pour certaines langues un contenu annexe sera toutefois présent sous forme de petites histoires à écouter, lire et compléter. Mais cet outil sera réservé à un nombre assez restreint de langues (anglais, espagnol…).

** Pour plus de précisions sur la gamification, je vous invite à vous référer à la première partie de cet article en cliquant ici

« Duo, un petit hibou qui, un jour, pourrait devenir grand…»

En premier lieu, il me semble important de rappeler que l’offre du petit hibou vert ne s’adressera que trop peu aux véritables adeptes de la gamification.

L’absence d’un véritable aspect interactif entre les différents utilisateurs ainsi que l’absence de véritables jeux rendra l’utilisation de cette application peu productive pour les partisans de l’apprentissage ludique.

En revanche, et  en tant que compagnon de route d’une méthode plus large d’apprentissage, le hibou vert sera un compagnon de route bien utile pour votre voyage à destination du A2 par exemple.

Par ailleurs, nous ne pouvons que constater et saluer l’implication des différents développeurs et donc reconnaître qu’en termes d’évolutions le petit hibou vert a tous les outils pour pouvoir grandir… Pour commencer à utiliser le petit hibou vert, rendez-vous sur https://fr.duolingo.com/


Si cet article vous a intéressé, merci de suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Un bon test de l’application d’apprentissage DUOLINGO #Langues #Duolingo #Apprentissage

Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s