Lexique : Un mémo pour « quelques mots de plus… »



Aujourd’hui, il me semble important de se pencher sur une question des plus fréquentes lorsque l’on débute l’apprentissage d’une langue. La question du vocabulaire et de la supposée « meilleure façon » de le retenir


« Des mots, des mots et encore des mots… »

Il va sans dire que le vocabulaire est un peu l’ennemi numéro un de tous les apprenants en langue. Que cela provienne du côté rébarbatif de l’apprentissage en tant que tel ou encore du côté illimité de ce dernier (car non il est simplement impossible de connaître tous les mots d’une langue donnée), il va sans dire qu’apprendre du vocabulaire et encore du vocabulaire ne semble que très rarement motivant. En regardant de plus près on se rend compte que chacun tentera de trouver quelques procédés afin, finalement, de dépénibiliser cette partie de l’apprentissage. Que l’on passe par des bonnes vieilles listes de mots, des applications dîtes ludiques, des couples  « images-mots » ou bien divers logiciels de « répétition espacée », on ne va pas se le cacher, le but restera bien identique : apprendre le plus de mots possibles en essayant de les ancrer en mémoire le mieux possible. Ceci dans l’optique d’éviter ce genre de moment un tant soit peu gênant où l’on pourrait se dire par exemple :

Personnellement, je me trouve évidemment dans cette même situation et ne peut que partager avec vous cette envie de trouver un véritable moyen de faciliter cette partie assez fastidieuse de l’apprentissage. Une partie d’autant plus ennuyante que les termes premiers d’une langue ne sont que rarement intéressants (tout du moins au début de son projet linguistique). Alors oui, je me permettrais donc de l’exprimer aussi simplement que cela : « apprendre son vocabulaire cela fait véritablement p**#** de c#@*# ». Ouah !!!!! Cela fait du bien que de le dire, n’est-ce pas ?!

« Pour quelques mots de plus… Oui mais lesquels ? »

Ayant été confronté (et toujours confronté) à cette difficulté bien connue, il me semblait intéressant de partager avec vous une petite technique toute simple afin, je l’espère, de vous aider quant à l’acquisition de votre premier lexique.


Ah une technique miracle me demanderez-vous ? Euh, eh bien non pas vraiment en fait car si une telle technique existe, je n’en ai  malheureusement aucunement connaissance… (#Snif)

La difficulté lorsque l’on commence l’apprentissage du vocabulaire procède souvent de ce que celui-ci se trouvera dépourvu de toute forme de contexte, voire même d’utilité, compte-tenu de ce que l’on souhaiterait exprimer. Il est vrai que les listes de vocabulaires de types animaux, couleurs ou encore  matières (plastique, fer, bois…) auront en général le don d’agacer au plus haut point. Apprendre des listes sans fins de termes qui ne vous seront que très peu utiles ne semble pas être la solution à privilégier. Cependant on notera de suite une première exception dans le cas où vous souhaiteriez passer un examen de niveau en langue ; celui-ci nécessitant de toute façon que vous assimiliez, notamment et malheureusement, une certaine densité de lexique… Malgré ce fait évident, je souhaitais quand même rappeler que ce lexique un peu rébarbatif pourra quand même s’avérer particulièrement utile par la suite (voir mon article « requiem pour ce vocabulaire par trop négligé… ») ; ceci dépendra encore une fois de la nature de votre projet ainsi que du niveau de langue que vous souhaiteriez, in fine, atteindre.

Mais alors comment faire le tri dans ce vocabulaire un peu pénible si, finalement, tout n’est pas à jeter dedans ? Honnêtement ? Eh bien en prenant simplement le temps de… vous asseoir sur votre canapé !!! Ni plus, ni moins…

Je pressens déjà votre surprise lorsque vous lirez ces quelques lignes. Vous avez pourtant bien lu.  Toutefois, il ne s’agira pas pour autant de faire un somme ! Bien au contraire. C’est une technique que j’utilise assez souvent afin de réviser ce type de vocabulaire. Et personnellement c’est aussi ce genre de moyen que j’utilise au début d’un apprentissage linguistique. L’idée est donc simplement de vous asseoir sur votre canapé tout en regardant autour de vous. Inévitablement, il va sans dire que votre salon doit regorger de tous un tas d’objets divers. Le but étant donc de simplement nommer, désigner, les choses que vous voyez autour de vous : une table, une chaise, un tableau, une plante… le tout dans votre langue visée bien entendu.

De mon point de vue, il s’agit bien là d’être capable de nommer, lexicalement parlant, des éléments qui font  tout simplement partie de votre quotidien. De votre quotidien à vous. Voilà un moyen simple de faire le tri parmi tout ce lexique des premiers instants en se concentrant sur ce dont vous aurez vraiment besoin (en priorité dirons-nous).Il est vrai qu’appendre par cœur une liste d’animaux n’est pas véritablement utile en soi mais si vous avez, chez vous, un chien ou un chat, à l’inverse, il sera sûrement important de pouvoir le dire, non ? A noter également que vous pouvez procéder de la même manière lorsque vous vous balader dans la rue, dans un parc ou dans n’importe quel endroit dans lequel vous avez le temps de faire « vos petites révisions ». Après tout, il me semble primordial que votre langue visée puisse déjà vous permettre de vous exprimer véritablement dans et sur votre vie de tous les jours. Alors, finalement, pourquoi ne pas commencer ceci dès maintenant ?

Pour celles et ceux qui souhaiteraient aller un peu plus loin, je tenais à préciser que ceci repose sur plusieurs points évidents qui, par expérience et par écho, semblent véritablement faciliter l’apprentissage du lexique en général* via:

  • La recherche et l’acquisition d’un vocabulaire utile, personnalisé et réutilisable,
  • La mise en contexte de ces différents termes,
  • L’association de termes avec des images d’objets réels,
  • La densité importante mais limitée vis-à-vis du nombre de termes isolés,
  • Le travail simultané du lexique et de la grammaire et non uniquement du lexique isolé.

* Cette liste comporte les principaux points et n’a donc pas pour but d’être exhaustive.

« Un mot, puis deux, puis trois et voilà une phrase… »

Évidemment, si ce moyen de procéder me semble aussi important c’est qu’il permettra également de travailler vos premières phrases notamment descriptives.


Il est vrai qu’une phrase comme « c’est une table » pourra s’avérer un peu frustrante mais, en réalité, il s’agit déjà d’un sacré début (à fortiori dans des langues très éloignées). Le principe, à l’image d’un puzzle, sera bien de venir enrichir progressivement ces phrases, au fur et à mesure, de par le fait que vous allez toujours continuer à apprendre du lexique en parallèle.

Par ailleurs, quel sentiment de progression que de constater l’évolution de vos phrases tant grammaticalement que lexicalement. Passer d’un « c’est une table » à un « c’est une table en bois » puis à un « c’est une table en bois avec quatre pieds » pour terminer par un c’est une table en bois avec quatre pieds que j’ai achetée au magasin Trucmuche »… Voilà de quoi constater concrètement vos progrès en termes de connaissances et de compétences ; et ce, de façon plutôt rapide dès le début de votre apprentissage.

Pour terminer cet article il me semble aussi important de préciser, que ce genre de procédés vous permettra de réviser votre vocabulaire de manière moins rébarbative que via des flashcards par exemple. En effet, il m’apparaît que c’est surtout la répétition de lexique isolé qui restera la plus ennuyante (au début d’un apprentissage et de son lexique associé c’est certainement encore pire). Aussi, et avec ce genre de petits procédés, vous allez certainement vous épargner ces temps de récitation un peu « idiots », « déconnectés »,  et dont, au bout du compte, l’efficacité restera encore à prouver.

Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis et vos techniques dans les commentaires de cet article.


Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à suivre et à partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Bon apprentissage à vous,

Matthieu -Rukmal- P

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s