Rosetta Stone (Dossier) : « En bref, mon avis résumé… »



Pour consulter la partie précédente de l’article veuillez cliquer ici


Afin de conclure sur ce tour d’horizon de la pierre de rosette, il me semble évident de prendre le temps de répondre à la question suivante : Compte-tenu du contenu, des outils, du fonctionnement et du prix de cette application, Rosetta Stone vaut-elle véritablement le détour ?

« En elle même, c’est Un bilan plutôt mitigé »

Eh bien…précisons d’emblée que cette application ne sera clairement pas à mettre en les mains de tout le monde.


En effet, l’objectif de l’application reposant essentiellement sur une consolidation d’éléments fondamentaux de la langue (grammaire, conjugaison, cas, préposition, adverbes…) elle n’apportera que trop peu de satisfaction aux adeptes du « démarrage express » en vue de se diriger rapidement vers, par exemple, de petites conversations.

Précisons également que les différents éléments qui seront travaillés via cette application auront pour principale finalité celle d’une utilisation véritablement descriptive de la langue. Par ailleurs, l’absence de lexique suffisant ne vous permettra pas non plus de travailler le point essentiel si vous vous inscrivez dans cette démarche d’apprentissage express car vous ne disposerez certainement pas d’une taille lexicale suffisante pour pouvoir converser en toute simplicité mais en toute sérénité. A l’exception des couleurs par exemple, vous devrez vous contenter simplement de quelques termes liés aux animaux, métiers, lieux, noms de pays, moyens de transports… Autant se le dire, cela ne sera pas franchement suffisant pour vous lancer dans vos premières conversations…
Par ailleurs, et pour les adeptes de la gamification, je dois bien admettre que même si Rosetta Stone fourni des mini-jeux intéressants et bien pensés, l’absence de véritable progression au sens ludique du terme (magasin, cosmétiques en tout genre…) risquera de vous frustrer et de ne pas vous tenir en haleine très longtemps. D’autant plus lorsque nous prenons en compte qu’encore une fois la majorité des mini-jeux auront eux-mêmes pour objectif de jouer autour du descriptif.

« Une ressource complémentaire pourquoi pas »

En revanche, je pourrais vous recommander cette application dans le cas où vous seriez dans l’apprentissage d’une langue au sens global du terme.


En effet, la diversité des exercices présentés permettant de travailler tous les points de la langue, pourra constituer une aide précieuse pour votre progression linguistique.

Toutefois, il m’est impossible de dire que cette application puisse vous permettre de démarrer dans une langue tant vous n’assimilerez véritablement aucune base. Rosetta Stone ne s’appuyant ni sur des cours explicatifs ni sur un système de progression tenant compte de votre niveau, il semble très difficile de l’utiliser sans autres ressources en parallèle (ou en amont pour du maintien/réactualisation d’une langue). Ne pas disposer d’un minimum de connaissances en grammaire, en conjugaison et en syntaxe vous empêchera de véritablement tirer profit de cette application et de ce qu’elle peut vous apporter : pratiquer sous différentes modalités les principes grammaticaux de la langue visée.

À ce titre, je dois bien avouer que j’ai été globalement assez déçu de cette application même si je pense qu’elle pourra s’avérer particulièrement utile durant une période très limitée (de 1 à 3 mois) dans votre apprentissage. Un mois sur Rosetta Stone sera l’occasion parfaite de revenir sur tous ces principes fondamentaux de la langue afin de les travailler, de les consolider et le tout de manière plus ludique que via des exercices, en noir et blanc, inclus dans n’importe quel ouvrage papier (Assimil, Larousse…). Rosetta Stone pourra également constituer l’occasion, pour vous les niveaux un peu plus avancés, de (re)mettre à l’épreuve vos basiques et sûrement, de manière plus ou moins étendue, de vous améliorer sur des points assez précis (phonologie, un peu de vocabulaire supplémentaire, utilisation du clavier numérique ou encore rapidité/fluidité au niveau production orale…).


Aussi, durant vos deux premières années d’apprentissage, et dans l’hypothèse où vous seriez en train de chercher une nouvelle application, Rosetta Stone pourrait vous apporter, temporairement, ce que vous recherchez. Un constat qui sera néanmoins vite à relativiser tant cette application, de par l’ensemble de son contenu et de son fonctionnement, aura de très forte chance de vous lasser.  


Schéma récapitulatif concernant les points forts et faibles de cette application
Schéma récapitulatif concernant les points forts et faibles de cette application

Enfin, et en étant conscient de l’immense travail nécessaire afin de créer une application comme celle-ci, je souhaitais sincèrement saluer le travail des concepteurs de cette application.

Tenté par l’aventure Rosetta Stone ? Alors rendez-vous sur sa page d’accueil en cliquant ici


Si cet article vous a intéressé, merci de suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s