« La collection Parlons… : forme et format ou les points forts de la collection dans la forme »


Afin de lire la première partie de ce dossier cliquer ici

.

« Un large éventail de langues et en français dans le texte… »

Afin de commencer ce tour d’horizon détaillé nous allons commencer par ce qui me semble le plus visible au sein de cette collection. En effet, cette collection propose un contenu autour de multiples langues y compris pour des langues dîtes « mineures ». C’est ainsi que vous pourrez, à titre d’exemple, vous procurer des ouvrages pour des langues aussi variées que le Ga (langue du Gana), le khmer (Cambodge), le Wolof (Sénégal) ou encore le népali, swahili, l’euskara, le gbaya, le tzeltal ou même, des langues régionales à l’image du breton… Une panoplie de langues incontestablement variée et le tout rédigée en français dans le texte. Voila un point suffisamment rare pour que l’on puisse se permettre de le mettre en avant. Toutefois, nous serons de suite rassurés tant les immanquables espagnol, chinois et autre japonais seront également bien présents au sein de cette très vaste collection.

Ce point me paraît particulièrement important tant nous sommes grandement habitués à devoir user de méthodes et de contenus pour anglophone et essentiellement dans le cas de ces langues dîtes mineures. Aussi, et pour le anglophobes, le simple fait de disposer de ressources en français pour une ou plusieurs langues sera, à n’en pas douter, une surprise hautement appréciable. D’ailleurs, et vis-à-vis des langues plus « conventionnelles » nous pouvons également noter que certains ouvrages s’intéresseront aussi à certains dialectes propres à certaines régions/villes de certains pays. C’est notamment le cas pour le chinois mandarin ou nous retrouverons, hors l’ouvrage consacré au mandarin en tant que tel, deux ouvrages concernant le dialecte de Shang Haï et celui parlé à Taïwan. Deux ouvrages (que je vais très certainement me procurer d’ailleurs) qui, dans le cas où vous vous intéresseriez à ces deux régions, pourront vous permettre de mieux appréhender les particularités linguistiques (mais pas uniquement) certainement très importantes et propres à des endroits plus spécifiques dirons-nous…

« La conception d’ouvrages linguistiques mais pas uniquement… »

La seconde force ayant trait au format de cette collection relève inévitablement de son contenu hétérogène. En premier lieu, il me semble que la diversité de celui-ci procédera ni plus ni moins que de la diversité même des casquettes des différents auteurs à l’œuvre. Lorsque les regards de linguistes, professeurs (y compris des natifs de la langue donc) se croisent, on se rend bien vite compte que ces ouvrages s’adresseront aussi (et avant tout) à des passionnés de langues mais également de cultures et de civilisations étrangères.  A ce titre, je dois bien avouer que cette collection s’adressera aussi à celles et ceux qui seraient désireux de mieux appréhender le « autour de la langue » dont je parle assez régulièrement.

En effet, et même si nous y reviendrons par la suite, la décomposition des ouvrages en différentes parties distinctes (introduction, histoire de la langue, grammaire, syntaxe, lexique, dialogues, culture…) permettra d’obtenir de précieuses informations tant sur le plan linguistique que sur tout un tas d’autres éléments en lien avec le(s) pays concerné(s). C’est donc un support d’apprentissage assez large qui vous permettra de travailler votre niveau de langue également au sens large du terme. Culture, modus vivendi et autres « anecdotes » historiques seront donc bel et bien au rendez-vous ; autant dire alors que les curieux que vous êtes probablement seront très probablement aux anges.

« Une forme travaillée pour un style globalement plus rédigé… »

De mon point de vue, c’est aussi un des éléments véritablement importants lorsque l’on se penche sur cette collection d’ouvrages. Il est vrai que, de nos jours, les méthodes de langues étrangères ne sont pas peu rares et que chacune tentera de vous offrir un contenu souvent hautement condensé tant dans le fond que dans la forme. En y regardant de plus près, on constate dès lors une propension manifeste à l’utilisation enchaînements de tableaux, de travail sur les jeux de polices/couleurs ainsi que, d’une manière plus générale, à la présence d’un contenu très peu mis en phrases.

A dire vrai, il me semble que ce parti pris n’est clairement pas une mauvaise idée tant il aura, au bout du compte, ses vertus mais je dois bien avouer que la collection « Parlons… », aura aussi le souci de vous présenter des informations dans un style plus littéraire et, d’une certaine manière, que je considérerais comme étant davantage construite. Oui, il est évident que, notamment dans les parties qui s’y prêtent le plus (histoire, culture…)*, le fait de disposer de ressources ayant elles-mêmes pris le soin de mettre en phrase une partie de leurs contenus sera quand même tout bonnement très plaisant mais également particulièrement rafraîchissant. En outre, je ferais partie de ceux qui considéreront que l’exercice de mise en texte est aussi un formidable révélateur de la qualité du contenu présenté. Tout du moins, il me semble que ce travail permet souvent de mieux cibler les informations que l’on souhaite partager/transmettre ; et ceci en les affinant davantage du point de vue de leur articulation. C’est donc aussi tout un travail dans le raisonnement et dans enchaînement des différents points (jusqu’aux fameuses explications grammaticales) qui, de mon point de vue, aura été réalisée de manière particulièrement réussie (y compris sur le plan pédagogique donc).

Autant se le dire, le style globalement plus maîtrisé de cette collection ne manquera pas de satisfaire votre curiosité mais également de pouvoir vous présenter quelques explications (notamment grammaticales et lexicales) de manière potentiellement plus précise et plus détaillée qu’un ensemble de tableaux ponctués par quelques puces, tirets, exposants et autres petits numéros… Même si, en étant honnête, je soulignerais finalement l’importance de disposer, au bout du compte, de plusieurs types de ressources et donc de plusieurs formats également.

* Les parties « grammaire » et « syntaxe » seront aussi très majoritairement mises en texte pour ce qu’il en ira des explications ; même si, évidemment, quelques tableaux seront aussi de la partie.

« Un prix qui ne fera pas vraiment de jaloux… »

.

Eh oui, malheureusement comment parler d’un outil sans se pencher sur la délicate question du prix de celui-ci ? Entre tous ces ouvrages affichant des prix certaine fois drastiquement différents, il peut paraître difficile de mesurer ce fameux rapport qualité-prix que nous recherchons quand même tous un minimum…

.

La collection « Parlons… » de ce point de vue là s’en sors plutôt véritablement bien car le prix moyen d’un ouvrage de cette collection est aux alentours de 25 €. En regardant de plus près on constate de suite que, pour une moyenne de 300 pages et un contenu assez divers, le prix de ces ouvrages est franchement très loin d’être aberrant. Car oui, si vous faîtes avant tout l’acquisition d’une méthode de grammaire, un bon tiers du contenu sera néanmoins plutôt à raccrocher à d’autres pans comme nous avons déjà pu le mentionner. Il est vrai que beaucoup d’autres ouvrages (plus spécifiques cela dit) ne pourront, quant à eux, pas se vanter d’être aussi accessibles que cela, tout du moins sur le plan financier. Evidemment, ceci constituera donc un atout indéniable dans la manche de cette collection.

Lire la suite du dossier : « Parlons… : un beau fond ou les points forts de la collection dans le fond ».

.

Pour vous rendre directement sur le site de la collection « Parlons… » veuillez cliquer ici

Bon apprentissage à vous,

Matthieu -Rukmal- P

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s