Duolingo : « Cinq conseils pour bien s’exercer avec le hibou vert »

Compte-tenu de la popularité du petit hibou vert, je tenais via cet article à partager avec vous cinq remarques qui me semblent des plus importantes afin de pouvoir utiliser au mieux cette application tant aimée.

1

« Penser à détourner les yeux de l’écran…cela vaut le coup »

Eh oui bien que ce propos puisse paraître surprenant de prime abord, il me semble néanmoins que cela constitue bien le point le plus important pour bien intégrer le hibou dans votre dispositif d’apprentissage.

En effet, après avoir réalisé au minimum deux fois l’arbre général dans votre langue visée, vous connaîtrez déjà suffisamment une grande partie du contenu qui vous sera présenté par la suite. Aussi, l’idée ici sera bien de  vous appuyez sur ces informations acquises afin de vous placer dans une situation de compréhension orale facilitée. Désormais, il vous sera normalement tout à fait possible de pouvoir déjà atteindre le fameux 70% de compréhension de l’énoncé. Par ailleurs, et outre l’aspect motivant de commencer à comprendre quelques phrases seulement par le seul fait de votre oreille, vous en retiendrez d’autant mieux les quelques termes que vous ne comprendrez pas et notamment une partie du vocabulaire présent dans le nid du hibou. Alors pourquoi s’en priver ?

2

« Penser à brasser les différents modules d’apprentissage« 

.

Nous poursuivons toujours un peu plus avec cette idée du lexique.

L’avantage du petit hibou, une fois que l’arbre de langue aura été réalisée au moins seule fois, c’est que vous pourrez choisir le module que vous souhaiterez pratiquer. Il me paraît très important de ne surtout pas suivre les différents modules dans l’ordre au risque simplement d’utiliser davantage vos capacités de déduction ou votre mémoire à court terme tant vous finirez par connaître par cœur les différents énoncés proposés.

A l’inverse, brasser les modules (et/ou utiliser le module « practice ») vous permettra de moins vous appuyer sur ces deux aptitudes qui, ici, peuvent engendrer une forme d’illusion quant à vos réelles connaissances ne serait-ce que sur le plan lexical. Après tout, comprendre et utiliser un terme que vous venez de voir plusieurs dizaines de fois en quelques minutes ne sera malheureusement pas souvent synonyme d’une réelle acquisition de celui-ci.

Aussi, il s’agira donc de bien diversifier les modules que vous réaliser afin de mieux acquérir l’ensemble du lexique présent (utiliser le principe de répétition espacée même si de manière amoindrie) dans le nid du hibou et, évidement, nous ne nous en cacherons pas, de diminuer le risque de lassitude pouvant émerger après avoir réalisé deux ou trois fois l’arbre général de votre langue visée.

3

« Penser à revenir travailler votre alphabet« 

La troisième astuce concernera plus spécifiquement les langues usant d’un alphabet différent de l’alphabet latin.

Duo peut aussi vous permettre d’améliorer la reconnaissance de ce nouvel alphabet via, souvent, la réalisation des premiers modules compris au sein de la première section de l’arbre. 

Personnellement je trouve que Duo est très efficace afin de maîtriser un nouvel alphabet car les différents modules liés peuvent être répétés à l’infini et en usant du principe du chronomètre. L’idée étant, régulièrement, de revenir sur un petite session de l’alphabet afin de toujours consolider son acquisition. Après plusieurs mois de test de ceci, il me semble qu‘une session d’alphabet doit vous emmener au compteur sur un temps final de 1 minute 30 au bout de celui-ci (pour une moyenne de 20 énoncés sachant que vous gagner 5 secondes par bonne réponse); pour peu que vous ne fassiez aucune faute bien sûr.

En y regardant de plus près on se rend compte que cela prendra très peu de temps et vous permettra toujours, et au minimum, de lire de plus en plus rapidement de véritables énoncés. Par ailleurs, et dans l’hypothèse ou vous ne sauriez quoi faire durant une journée, il peut être plaisant et simple de se refaire une petite session alphabet. En somme, et une fois de temps en temps après une journée chargée de travail, cela vous permettra aussi de vous atteler à une tâche de moins en moins gourmande mais qui aura toujours une utilité pour la suite de votre progression générale.

4

« Penser à répéter les phrases à voix haute« 

La quatrième astuce relèvera également de l’audio mais concernera le fait de la répétition.

La quatrième astuce relèvera également de l’audio mais concernera le fait de la répétition. Encore une fois, pensez bien que Duo ne vous permettra que trop peu (pour ne pas dire jamais pour certaines langues) de produire sur le plan oral. Aussi, prenez le temps de bien répéter chaque phrase entendue, même si vous n’aurez pas de retour, ne serait-ce que pour pouvoir commencer à travailler la fluidité et l’élocution dans votre langue visée.

En effet,  soyons certains qu’il vaudra toujours mieux rester dans de l’imitation (au début de l’apprentissage tout du moins) plutôt que de prendre le risque de ne pas parler du tout. En plus, vous pouvez également parvenir à vous enregistrer (via des logiciels en dehors du nid du hibou cependant) pour pouvoir comparer votre production avec la piste présentée par Duo. Oui, et encore une fois, vous pouvez répéter à l’infini les différents énoncés proposés alors autant vraiment en profiter.

5

« Penser à ne pas se faire trop happer par le jeu« 

.

Nous finirons avec la remarque la plus évidente mais qu’il est néanmoins primordiale de rappeler. Eh oui avec Duo nous pouvons malheureusement avoir une fâcheuse tendance à oublier le plus important : améliorer son niveau de langue.

.

En effet, s’il est tout à fait primordial de faire des erreurs, celles-ci doivent néanmoins être véritablement constructives. Autrement dit, n’oublions pas de prendre le temps d’essayer de comprendre lorsqu’une erreur surgit dans les enchaînements de modules. Aussi, n’oubliez pas de bien regarder les morceaux de phrases soulignés au sein de la réponse correcte puisque ceux-ci renverront bien aux écarts entre votre réponse et celle qu’il fallait produire . A ce propos, n’oubliez pas non plus qu’en cas de doute, il vous est toujours possible de vous rendre sur le forum de discussion afin d’y obtenir quelques éclaircissements. En bref, gagner des points et de l’expérience c’est bien mais améliorer vraiment son niveau c’est quand même drôlement mieux, non ?

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à suivre et à partager ce contenu afin que d’autres puissent également en bénéficier.

Pour lire mon avis général sur Duolingo veuillez cliquer ici

Pour lire mon avis général sur Rosetta Stone veuillez cliquer ici

Bon apprentissage à vous,

Matthieu -Rukmal- P

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s