Le clavier numérique : « Écrire et progresser en langues »



Écrire dans une langue étrangère peut s’avérer assez difficile surtout lorsque le système d’écriture est radicalement différent de celui que l’on connait. Malheureusement, et à ce constat plus qu’évident, s’ajoutera bien souvent de vraies difficultés pratico-pratiques dans l’apprivoisement d’un nouveau clavier numérique. Mais au fait, l’écrit numérique, simple feature ou réel outil dans votre progression générale en langues ? On en parle !


« L’écrit numérique : une forme d’écrit plus qu’utile »

Pas de surprise ici mais envoyer des lettres manuscrites c’est quand même de plus en plus rare


Il est à peu près évident que la production écrite est souvent laissée derrière par les différents apprenants en langues. Les raisons demeurent au combien multiple mais, à n’en retenir qu’une seule, il est clair que la production écrite sera finalement l’une des tâches les plus longues à appréhender de manière suffisante. Si en tant que débutant il s’agira bien souvent d’apprendre à écrire davantage qu’à rédiger, on ne va pas se mentir : développer ses capacités à écrire dans une langue étrangère cela prend énormément de temps…Toutefois, il est évident que l’écrit numérique n’obéira pas forcément à ce principe, tant, au bout du compte, il sera effectivement beaucoup plus rapide de parvenir à écrire sur le plan numérique. Plus rapide, certes, mais cela ne veut pas dire inné pour autant.

Effectivement, on parlera bel et bien ici d’un apprentissage qui, de fait, nécessitera que vous vous exerciez en tant que tel. Les raisons sont assez simples car un nouveau clavier c’est aussi de nouvelles touches à mémoriser tout comme de nouvelles combinaisons en tant que telles afin de matérialiser numériquement telle ou telle réalité du système d’écriture spécifique de telle ou telle langue. Dès lors, qu’il s’agisse, de phénomènes diacritiques, de ligatures de termes, de sélection de caractères parmi d’autres au sein d’un menu déroulant, nul doute que l’écrit numérique sera bien à considérer comme une réelle aptitude à part entière dans une langue ou une autre.

Une réelle aptitude disions-nous et ce, d’autant plus importante que l’écrit numérique vous permettra de pouvoir utiliser concrètement la langue que vous apprenez dans un large éventail de situations mais, en elles-mêmes, assez répandues tout de même. Chatter via Skype avec vos différents partenaires d’échanges linguistiques, commenter tel ou tel contenu et interagir avec une communauté de natifs, avoir accès et remplir des formulaires en ligne (lorsque l’anglais n’est pas possible) … autant se dire que l’écrit numérique vous donnera accès à beaucoup de choses concrètes par la suite.

En bref, développer ses aptitudes de l’écrit numérique n’est absolument pas négligeable car cela vous permettra d’élargir vos possibilités de pratiquer dans la langue visée. Néanmoins, il nous paraît important de préciser que, à l’image de son proche parent l’écrit manuscrit, l’écrit numérique aura aussi ses vertus pour le développement général de votre niveau en langue…

« L’écrit numérique : un bon allié pour l’apprenant autodidacte »

Autant une affaire d’aptitude que d’outils pour progresser de manière plus large


Eh oui, si l’écrit numérique présente en lui-même beaucoup d’avantages à être maîtrisé il sera néanmoins regrettable d’oublier qu’il vous permettra également de progresser plus globalement dans votre langue visée. En effet, et outre le fait de pouvoir concrètement écrire dans plusieurs situations, pratiquer l’écrit numérique c’est aussi bénéficier de tous un tas de petites fonctionnalités qui vont avec.
En premier lieu, nous citerons donc l’iconique, le désormais légendaire, correcteur sous Word par exemple. Si ce dernier restera ce qu’il est sur le plan grammatical/syntaxique, il est clair que le correcteur Word restera, clairement, un outil très intéressant pour ce qu’il en va du lexique en tant que tel. Bien sûr, qui dit correcteur dit mise en lumière des fautes (plus ou moins impactantes) d’orthographe et de graphies en tout genre mais qui, évidemment, amèneront certaines fois à mieux appréhender et apprivoiser ces mêmes écarts jusque sur le plan de la lecture et de prononciation donc.

Dans le même ordre d’idée, on pourra citer aussi le fameux et célèbre menu dit du « clic droit » qui vous proposera des termes différents allant de la proposition de synonymes jusqu’à d’autres termes assez proches graphiquement. L’occasion sera donc parfaite de glaner quelques mots de vocabulaires de manière qualitative donc mais aussi, parce que tel terme vous interpellera peut-être, d’aller même jusqu’à en apprendre de nouveaux. On le sait bien, si un terme en lui-même restera effectivement limité, il s’agira de rappeler suffisamment que : un mot + un mot + un mot + un mot = cela commence à faire beaucoup, non ?!

Enfin, et nous le citions brièvement les différents correcteurs vous permettront aussi de mettre en lumière quelques grosses erreurs relevant tantôt de la grammaire tantôt de la syntaxe dans telle ou telle langue. Si l’outil sera certainement perfectible, cela va de soi, il s’agira néanmoins de pouvoir parvenir à rectifier de suite les plus grosses erreurs sur ces mêmes plans ; entendons par là celles qui, pour le coup, risqueraient de véritablement limiter votre compréhensibilité pour ce qu’il en va de vos différents interlocuteurs.

En bref, travailler son écrit numérique c’est aussi s’offrir un outil pour améliorer en autonomie,spécifiquement et globalement, votre niveau dans la langue visée. Certes, mais comment commencer à utiliser le clavier numérique dans telle ou telle langue alors ?!

« Le clavier numérique : quelques conseils pratiques »

Alors, qu’en dites-vous ? Êtes-vous prêts à tenter l’exercice ?!


Apprivoiser un nouveau clavier et de nouvelles fonctionnalités sera évidement hautement dépendant du système d’écriture notamment par rapport à votre langue visée. Si cela nécessitera quelques jours pour apprivoiser l’outil, du temps sera évidement nécessaire pour ce qu’il en va du développement des nouveaux automatismes. Autant commencer au plus tôt donc mais toujours de manière progressive ; alors pas de panique et ne lâchez rien


« Comment installer un nouveau clavier numérique sur mon PC ? »


Installer un nouveau module linguistique sous Windows 10

Sous Windows 10, ce point n’a rien de compliqué car il s’agira, pour vous, de vous rendre dans les « paramètres » de votre PC puis de cliquer sur l’onglet « heure et langue » puis dans le sous-onglet « langue » pour finir par cliquer sur « Ajouter une langue par défaut » ; enfin il ne vous restera plus qu’à sélectionner la langue souhaitée dans la liste puis d’attendre la fin du téléchargement du module linguistique en question. Attention toutefois, un redémarrage de votre ordinateur sera souvent nécessaire.


« Où trouver des outils pour apprendre toutes ces nouvelles touches ? »


Sur ce point et malheureusement, cela dépendra grandement de la langue que vous souhaitez apprendre. Néanmoins, et rassurez-vous, vous pouvez tout à fait googliser « clavier X ou Y » afin de retrouver des aides et des tutoriels par rapport à la langue visée. Vous pouvez également retrouver des claviers virtuels sur des sites de dictionnaires en ligne comme Lexilogos par exemple; ceci afin d’avoir un meilleur visuel sur la répartition de toutes ces nouvelles touches. Mais, on vous a vu venir, le but est bien que vous puissiez parvenir par-vous-même à écrire numériquement alors évitez de trop céder à la tentation du clavier virtuel en ligne, hein ☺ !


« Comment changer (rapidement) de langue sur mon clavier ? »


Eh oui si vous apprenez plusieurs langues il peut être assez ennuyant de devoir régulièrement changer le clavier de votre PC. Sur ce point pas de soucis car une simple pression sur la combinaison de touches ALT+SHIFT vous permettra de changer de langue en un clin d’œil. Attention toutefois car, un peu à l’image du classique ALT+TAB, la langue nouvellement sélectionnée sera celle qui figurera en-dessous (par ordre alphabétique) de la langue actuellement pris en charge. Autrement dit :

Français -> [ALT+SHIFT] ->Anglais -> [ALT+SHIFT] -> Chinois -> [ALT+SHIFT] …

Et vous alors ?! Avez-vous commencé à utiliser le clavier numérique dans votre langue visée ? Dîtes-nous tout dans les commentaires de cet article.


Si cet article vous a intéressé, merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier.

Comment utiliser l’écrit numérique dans son apprentissage des langues ? #Langue #Numérique #Autodidacte #Conseils

Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s