|Outils| Glossaire de l’autodidacte en langues « A – I »



Sur Langues d’Ailleurs nous souhaitons rendre le plus accessible l’apprentissage des langues en autodidacte. Certaines fois, il est vrai que le jargon présent dans tel ou tel support peut générer certaines difficultés non négligeables. Alors, que signifie ce terme au fait ?! On en parle !


Note : L’ensemble de ces définitions a pour objectif premier celui de la vulgarisation. Il entend regrouper les termes et la façon dont nous les utilisons usuellement dans le milieu des coachs, tuteurs, apprenants (…) en langues étrangères. Il ne relève donc en rien d’un dictionnaire techniciste.


Veuillez noter que ce glossaire n’est pas exhaustif mais bien en mise à jour perpétuelle. D’ailleurs, si vous avez constaté une ou plusieurs erreurs alors n’hésitez surtout pas à nous le signaler .

.

.

A | Définition

Accent tonique : Désigne le fait qu’une syllabe d’un mot sera mise en relief à l’augmentant l’intensité de la voix durant sa prononciation. Deux mots ayant un accent tonique différent pourront avoir un sens différent même s’il se prononcent/s’écrivent d’une manière identique.

Actionelle : Méthode. Désigne les méthodes d’enseignement les plus récentes et s’appuyant sur l’utilisation des langues en situations réelles et non pas au travers de situations imaginaires/fictives. Ces dernières sont plus ou moins dérivées des méthodes communicatives.
Désormais, on parle aussi de méthode co-actionnelles qui, bien que suivant le même principe pédagogique, mettent l’accent sur la pratique des langues en groupe (classe de langues, projets collectifs…) et non sur une pratique individuelle de celles-ci.

Agglutinante (langue) : Regroupe les langues qui utilisent des marques grammaticales (suffixes, prépositions…) afin de matérialiser les différentes variations et nuances grammaticales.

Alphabet : Désigne l’ensemble de signes graphiques (lettres) servant à la retranscription des sons de certaines langues et permettant des les écrire.

Alphabet phonétique international (A.P.I) : Désigne un alphabet utilisé afin de retranscrire de manière commune les sons de plusieurs langues distinctes.
► Le principe constitutif de cet alphabet étant que : une seule lettre représente un seul son et inversement.

Alpha-syllabaire : Désigne l’ensemble de signes graphiques servant à la retranscription des sons de certaines langues. Contrairement à un alphabet, ce système est composé à la fois de lettres seules ainsi que de plusieurs syllabes.

Argot : Désigne l’ensemble des termes et expressions spécifiques car propre à un milieu particulier.
Certains termes d’argot peuvent finir par passer dans la langue standard/commune

Aspect (conjugaison) : Souvent lié aux verbes, il désigne la façon dont se déroule une action ou un état.

Audio authentique : Ressource et support. Désigne un type de ressources disponible uniquement à l’oral mais conçue directement pour les locuteurs natifs d’une langue donnée.

Audio pédagogique : Ressource et support. Désigne un type de ressources disponible uniquement à l’oral mais conçue spécifiquement pour des apprenants d’une langue donnée.

Auto-conversation : Technique d’apprentissage en autonomie impliquant de s’imaginer dans un contexte donné afin de s’exercer à  formuler des phrases (oral et/ou écrit) .

Auto-dictée : Technique d’apprentissage en autonomie impliquant la sélection d’une ressource audio et la rédaction du script de celle-ci par l’apprenant lui-même.
Contrairement à la dictée traditionnelle, la ressource entendue ne sera pas formulée et répétée par un tiers (professeurs..).

Assimil : Méthode. Méthode et ressources d’apprentissage développées par l’entreprise éponyme. Une méthode très largement utilisée car conçue en premier lieu pour l’auto-formation des apprenants en langues étrangères.

Définition | B

Back channel : Anglicisme. Désigne l’ensemble des éléments semi-verbaux émis afin d’interagir avec un ou plusieurs interlocuteurs (acquiescement…). Attention, ces sons ne sont pas des mots en tant que tels et ne sont pas non plus des éléments de gestuelle à proprement parlé.
On les écrirait souvent via des combinaisons de lettres à l’image de « Hmmmm…. »

Bilingue : Aucune définition ne fait consensus réellement. Désigne souvent une personne maîtrisant deux langues distinctes.

Bloc : Désigne souvent le fait d’apprendre des groupements de termes d’une phrase plutôt qu’un nombre très important de termes isolés. Typiquement, au lieu d’apprendre séparément « poisson » (nom) et « rouge » (adjectif), l’idée sera d’apprendre directement « poisson rouge » (bloc).
► Ce terme est autant utilisé pour le vocabulaire que pour des expressions ou des tournure grammaticales

BULATS : Business Language Testing. Épreuve officielle et standardisée en anglais. Cette épreuve met l’accent sur l’anglais professionnel et sa passation s’effectuera via ordinateur. Une certification délivrée par la « Cambridge English Language Assessment ».

C | Définition

Cas : Désigne le fait de faire varier un terme (souvent un nom) afin d’en changer sa fonction grammaticale.
Les cas bien que pouvant se nommer de la même manière peuvent avoir des fonctions différentes dans chaque langue.

Café Polyglotte : Evénements organisés dans certains lieux (bars…) afin que des apprenants en langues puissent rencontrer des locuteurs natifs. En général, une soirée sera organisée autour d’une langue spécifique et sera répétée chaque semaine ou chaque mois.  

Calligraphie : Forme d’art ou de discipline de l’écriture dont l’objectif est de tracer au mieux les différents signes composant une langue donnée. 

CECRL : Carde Européen Commun de Références pour les Langues. Désigne une base commune pour l’attestation des compétences en langues étrangères ainsi que pour la conception de supports et de programmes d’enseignements. Ce modèle est largement utilisé comme point de référence même en dehors de l’Europe. Modèle en six niveaux distincts et s’appuyant sur quatre compétences spécifiques : Lire, écrire, entendre et parler.
Les niveaux du CECRL se décomposent en A1 et A2 (Débutants) ; B1 et B2 (intermédiaires) puis C1 et C2 (avancés)

Ciblage (traduction) : Principe de traduction visant à restituer le sens d’un texte donné. La traduction par ciblage implique potentiellement beaucoup d’écarts avec le texte en d’origine car l’objectif est de restituer dans la langue traduite le sens général du texte source.

Communicative : Méthode. ou « talkative approach« . Désigne l’ensemble des méthodes d’enseignement se concentrant sur l’aspect oral d’une langue. La pratique de l’oral tient aussi compte des différents contextes spécifiques et de besoins qui en découlent. Ces approches reposent essentiellement sur l’ingestion et le réemploi de vocabulaire.
Il existe beaucoup de variations et sous-variations autour de ce type de méthodes.

Conversation : Contexte d’utilisation de langue que l’on pourrait apparenter à la « discussion dans la vie de tous les jours ». À présent, cela renvoi davantage à un type d’échange plus ou moins cadré et avec des besoins linguistiques spécifiques.
Certains acteurs (coachs, tuteurs…) ont également choisi de se concentrer spécifiquement dessus.

Coordination (/coordonner) : Désigne le fait de relier deux propositions en les liant via l’emploi d’une conjonction de coordination (mais, où, et, donc, or, ni, car) en français ou de certains adverbes spécifiques (alors, puis…).

Compréhension globale : Désigne l’aptitude à dégager le sens global d’un propos donné. Appliqué à une phrase, cela renvoie à l’aptitude à en comprendre le sen général sans comprendre tous les termes permettant de la composer.

Compréhension Moléculaire : Appellation variable. Désigne l’aptitude à comprendre spécifiquement tous les termes d’un propos donné. Appliqué à une phrase, cela renvoie donc à l’aptitude à identifier spécifiquement tous les termes la composant ainsi que les liens et interactions unissant ces derniers.

Conjugaison : Au sens grammatical, elle renvoie à l’ensemble des formes que peuvent prendre les verbes au sein d’une langue donnée.

Connecteurs d’interactions : Appellation en elle-même variable. À l’inverse des connecteurs logiques, ils désignent l’ensemble des termes permettant de faire du lien/articuler mais davantage entre les propos de deux (ou plus) interlocuteurs distincts.
Ils regroupent des connecteurs logiques ainsi que des expressions spécifiques ou bien des pronoms de reprise par exemple.

Connecteurs (logiques) : Ensemble de termes servant à articuler deux idées, deux propositions… Ils peuvent permettre d’exprimer la cause, la conséquence, l’opposition, l’addition…

Correspondance : Modalité d’échange entre deux apprenants se basant sur l’envoi régulier d’e-mails/courrier afin de pratiquer la langue visée et notamment les différentes aptitudes de l’écrit.
Contrairement au Chat, la correspondance permet de prendre davantage le temps afin de lire et de rédiger

Cyrillique (alphabet) : Désigne le système de lettres servant de base à la transcription du Russe (et d’autres langue slaves).

Définition | D

DALF : Diplôme Approfondi de Langue Française. Épreuve officielle est standardisée servant à l’appréciation d’un niveau de Français pour des locuteurs non-natifs. Ce diplôme est reconnu à l’international également.
Les épreuves de DALF concernent les niveaux avancés C1 et C2.

Déclinaison : Désigne les variations d’un nom, d’un pronom ou d’un adjectif afin d’en changer sa fonction dans la phrase. Par définition, ce principe est lié aux langues dites « à cas » ou « flexionnelle ».

DELE : Diploma de Español como Lengua Extranjera. Épreuves officielles est standardisées servant à l’appréciation d’un niveau d’espagnol pour des locuteurs non-natifs de cette langue. Ce diplôme est délivré par l’institut Cervantes.
Ce diplôme suit la décomposition en quatre compétences et six niveaux du CECRL.

DELF : Diplôme d’Étude de Langue Française. Épreuve officielle est standardisée servant à l’appréciation d’un niveau de Français pour des locuteurs non-natifs. Ce diplôme est reconnu à l’international également.
Les épreuves de DELF concernent les niveaux allant de A1 à B2.

Désinence (grammaticale) : Désigne un élément variable mis à la fin d’un verbe afin d’en modifier la forme ou d’un nom afin d’en modifier la fonction (cas)
► Au niveau des verbes, une désinence équivaut à une terminaison de conjugaison

Diacritique : Désigne l’ensemble de signes permettant de modifier le son d’une lettre. Cela pouvant engendrer des modifications de sens ou des distinctions entre homonymes.
Typiquement, les accents aigus et graves sont tous deux des signes diacritiques du français par exemple.

Dialecte : Désigne le regroupement des variations par rapport à une langue donnée mais propre à un espace géographique plus ou moins défini.
Linguistiquement, il est généralement dit qu’aucune différence existe réellement entre langue et dialecte tant ces dernières seraient des langues à part entière.

Diphtongue : renvoi à l’association en une seule syllabe de deux voyelles initialement différentes.

Double bénéfice : Désigne généralement le résultat d’une tâche permettant autant d’apprendre de nouvelles notions que de pratiquer au même moment la langue en elle-même.
Aller chercher un nouveau terme dans un dictionnaire monolingue permettra d’acquérir le mot et de pratiquer la langue visée en même temps (car la définition sera rédigée dans cette dernière).

Double traduction : Méthode. Désigne l’ensemble des méthodes d’enseignement s’appuyant sur la traduction entre une langue maîtrisée et une langue visée. Elles reposent sur l’assimilation par la comparaison des structures grammaticales entre les deux langues et nécessitent donc un tiers expert dans les deux langues ; ainsi que dans le passage de l’une à l’autre.
► Si ces méthodes sont en général décriées c’est car elles sont souvent uniquement centrées sur l’écrit et relativement longues.

E | Définition

Échange Linguistique : Désigne une modalité de rencontre entre deux apprenants en langues dont l’objectif sera la pratique des langues. En général, le temps global de l’échange donné sera donc divisé en deux.  La première moitié voyant les deux apprenants s’exprimer dans l’une des deux langues et la seconde moitié dans l’autre langue.
► Des expressions comme « tandem linguistique » sont aussi utilisées et sont parfaitement synonymes

Enclise : Très présent en espagnol par exemple, phénomène désignant le fait d’accoler un pronom directement à la fin d’un verbe conjugué donné.
Exemple : Explicame // Dale

Emphase : Désigne le procédé permettant de mettre en relief un terme donné. Les moyens d’emphase sont très larges (lexique, grammaire, syntaxe…) et relativement spécifiques en fonction des langues considérées.

Euphonique (son) : Désigne un type de sons introduit afin de fluidifier et de rendre plus agréable un propos donné. Souvent lié au côté beau, esthétique mais facilitant surtout l’enchaînement pour ce qui touche à la prononciation d’une phrase à l’oral.
Exemple : pour que l’on puisse…

Expatriation (/expatrié) : Désigne le fait d’aller vivre quotidiennement dans un pays étranger durant une durée déterminée ou non. Les expatriés vivent et travaillent quotidiennement dans le pays considéré.
Attention, le fait de l’expatriation n’implique pas causalement une aptitude à parler la langue du pays donné.

Définition | F

Faux débutant : Désigne un apprenant dont les notions dans une langue sont peu avancées mais néanmoins existantes. Par ailleurs, les notions sont souvent très loin en mémoire car proviennent d’un apprentissage non maintenu et s’étant déroulé plusieurs années auparavant.
Au sein des méthodes, ce terme recouvre des usages très variables.

F.L.E : Français Langue Étrangère. Désigne l’ensemble des formations/contenus visant à enseigner le français à des personnes étrangères.
Certains titres et diplômes en FLE peuvent être soumis aux suivis de certaines formations officielles (Master en FLE…)

Flexionnelle (langue) : Regroupe les langues dans lesquelles les termes varieront en forme afin de matérialiser leurs liens avec d’autres termes dans une phrase.
Les langues flexionnelles sont globalement les langues utilisant le système de « cas« 

Format bilingue : Type de ressources authentiques incluant également (directement en son sein) une traduction complète dans une autre langue que celle d’origine.

Fulfill the blank : Anglicisme. ou « Remplissez les trous ». Désigne un type d’exercice où l’apprenant devra compléter une ou plusieurs phrases données en utilisant le bon terme parmi une liste prédéfinie.
Vise surtout à acquérir/automatiser des notions très ciblées comme l’utilisation d’un temps particulier ou d’un ensemble de lexique spécifique.

G | Définition

Gamification : Anglicisme. « Ludification » en français. Désigne l’ensemble des méthodes/outils/techniques d’apprentissage s’appuyant sur les activités ludiques (jeu) afin d’acquérir et de pratiquer une langue donnée.

Globish (english) : Anglicisme. « Anglais global » en français. Réfère à l’aptitude de pouvoir s’exprimer en anglais dans le texte mais n’est pas véritablement lié à un niveau de langue précis. La finalité est principalement communicationnel et utilitaire.
Le Globish English comporte souvent une base variable en anglais (mots, expressions…) et est très souvent complétée par d’autres éléments provenant des langues propres aux utilisateurs.

Graphème : Renvoi à une lettre ou un groupement de lettres servant à la retranscription d’un son donné (phonème).

Grammaire : Terme disposant d’une pluralité de sens différents et pouvant être également qualifié (grammaire appliquée, historique, en chaîne…). Basiquement, ce terme désigne l’ensemble des règles servant à parler et/ou écrire correctement une langue donnée.

Définition | H

Hangeul : 한글. Hangul ou hangûl. Désigne le système de signes servant de base à la transcription de la langue coréenne.

High up sentence : Anglicisme. ou « phrase (ré)haussée ». Type de phrase déclarative ou affirmative mais étant prononcé avec une intonation clairement montante. Souvent liée à une question de stylistique à l’oral en permettant de donner à la phrase prononcée un aspect plus dynamique/accrocheur ou encore plus « mignon ».
Les high up sentences sont légions au sein des contenus créés sur internet (Youtubeurs…)

Hiragana : ひらがな. Désigne l’un des deux syllabaires japonais composé de syllabes et servant majoritairement à écrire les mots du japonais.
Les hiragana s’utilisent conjointement aux katakanas et aux kanjis.

Homographe : Désigne les termes s’écrivant d’une manière identique mais n’ayant aucunement le même sens.

Homonyme : Désigne des termes se prononçant de la même manière mais dont les sens diffèrent. Les homonymes peuvent ou non s’écrire d’une manière identique.

Homophone : Désigne les termes se prononçant d’une manière identique mais n’ayant aucunement le même sens.

HSK : 汉字水平考试. Epreuve standardisée en chinois mandarin et décomposée en six niveaux distincts. Permet d’attester d’un niveau de langue donné pour des personnes non-locutrices natives du chinois mandarin.
Ce diplôme est le seul véritablement officiel et donc reconnu par les différentes autorités chinoises.

I | Définition

Idéogramme : Renvoie à un signe graphique qui représente le sens d’un terme donné. À l’inverse d’une lettre par exemple, un idéogramme ne retranscrit que très rarement la prononciation du terme en question.

Idiomatique (expression) : Désigne les expressions propres à une langue donnée et dont le sens est fourni par l’ensemble des termes donnés et non par chacun des termes isolés en question.
Comporte souvent plusieurs écarts avec le sens littéral et se retrouve grandement dans les propos imagés / métaphoriques.

Immersion : Ensemble des méthodes/outils/techniques d’apprentissage dont l’objectif constitutif reste principalement de placer un apprenant en situation d’exposition avec la langue donnée (oral et/ou écrit). Il n’y a souvent aucune leçon/exercice académique à proprement parlé.
Il existe beaucoup de variations et sous-variations autour de ce principe « d’immersion »

INALCO : Formation. Institut National des Langues et des Civilisations Orientales. Établissement (université) dispensant diverses formations en lien avec les langues et cultures orientales. Propose des formations présentielles ainsi que des formations continues.

Interjection : Type de termes en général court et servant principalement à dénoter l’état émotionnel du locuteur. « Ah ! Oh ! Eh ! » sont par exemple des interjections fréquentes en français. Elle peut aussi s’inclure dans « les mots de remplissage « et donc participer d’une amélioration sur le plan de la prosodie.
► L’utilisation des interjections peut impacter la capacité à interagir avec les propos d’un autre interlocuteur et donc accroître la capacité de communication (notamment en conversation).

Intonation : Désigne les variations dans la hauteur de la voix (oral) et servant à véhiculer des informations supplémentaires (questions, ordres, affirmations…) ou des états émotionnels particulier.
► Les intonations portent sur un mot complet, un pan de phrase ou une phrase entière et non pas sur une syllabe unique par exemple.

Intuitive (Méthode) : Désigne l’ensemble des méthodes dont l’objectif est de proposer des leçons et une progression basées sur l’assimilation sans efforts (intellectuels, cognitifs). Ces méthodes ne proposent pas d’apprendre des règles diverses mais s’appuient sur la répétition et le développement progressif d’automatismes langagiers via cette dernière.
Il existe beaucoup de variations et sous-variations autour de ce principe « d’intuitif »

Intransitif (verbe) : Désigne un verbe qui n’a aucunement besoin d’un complément pour fonctionner.
« Aller » est un verbe intransitif car l’on peut dire simplement « Je vais. »

Isolat (linguistique) : Désigne une langue dont les spécialistes ne parviennent pas à en connaître réellement ses origines et ses liens avec d’autres langues vivantes notamment.
► Le basque, le coréen ou le sumérien sont des exemples d’isolats linguistiques


Si ce glossaire vous a été utile merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Un point sur les termes que nous utilisons en langues étrangères « A à I » #langues #Définition #Supports #Autodidacte


Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P | Langues d’Ailleurs

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s