|Outils| Glossaire de l’autodidacte en langues « J – R »



Sur Langues d’Ailleurs nous souhaitons rendre le plus accessible l’apprentissage des langues en autodidacte. Certaines fois, il est vrai que le jargon présent dans tel ou tel support peut générer certaines difficultés non négligeables. Alors, que signifie tel terme au fait ?! On en parle !


Note : L’ensemble de ces définitions a pour objectif premier celui de la vulgarisation. Il entend regrouper les termes et la façon dont nous les utilisons usuellement dans le milieu des coachs, tuteurs, apprenants (…) en langues étrangères. Il ne relève donc en rien d’un dictionnaire techniciste.

Veuillez noter que ce glossaire n’est pas exhaustif mais bien en mise à jour perpétuelle. D’ailleurs, si vous avez constaté une ou plusieurs erreurs alors n’hésitez surtout pas à nous les signaler .

.

.

J

JLPT : 日本語能力試験 : Japanese Language Proficiency Test. Epreuve standardisée de japonais et décomposée en cinq niveaux distincts. Permet d’attester d’un niveau de langue donné pour des personnes non-locutrices natives du japonais.

Juxtaposition (/juxtaposer) : Désigne le fait de relier deux propositions sans l’utilisation d’un terme spécifique et donc via l’utilisation notamment du système de ponctuation.

K

KaufmanN Steeve : Un des polyglotte les plus connus d’internet et hautement considéré de la part de certains. Concepteur et créateur de contenus autour de l’apprentissage des langues ainsi que de l’application d’apprentissage « LingQ« .

Kana : 仮名. Désigne l’ensemble des deux syllabaires japonais composés de syllabes et servant à écrire une grande partie de la langue japonaise.

Kanji : 漢字. Désigne les caractères d’origine chinoise présents dans la langue écrite japonaise.

Katakana : カタカナ. Désigne l’un des deux syllabaires japonais composé de syllabes et servant majoritairement à écrire les mots d’origine étrangère au japonais.

L

Langue majeure : Langue qui dispose de beaucoup de locuteurs natifs
Il existe beaucoup d’écarts dans cette dénomination car les critères sont très variables

Langue mineure : Langue qui ne dispose que de peu de locuteurs natifs
Il existe beaucoup d’écarts dans cette dénomination car les critères sont très variables

Langue morte : Langue qui ne dispose plus de locuteurs natifs l’utilisant notamment dans la vie courante.
Il existe beaucoup d’écarts dans cette dénomination car les critères sont très variables

L.E.A : Formation. Langues Étrangères Appliquées. Parcours universitaire (Licence, Master, Doctorat) spécialisé dans les langues étrangères avec un enseignement parallèle en Droit, économie, informatique et communication.

Lettre muette : Désigne une lettre qui ne se prononce pas à l’oral mais qui est bien présente à l’écrit.

Lexique : ou stock lexical. ou pool lexical. Désigne l’ensemble des termes d’une langue donnée. Par corolaire, cela réfère à l’ensemble des termes connus par un apprenant en langue.

Liaison : Phénomène propre à la langue orale désignant une modification d’un son donné lorsque celui-ci est suivi d’un autre son particulier. Peut engendrer des impacts sur le sens et donc impacter la capacité en compréhension et en production orale.
Sur le plan de la prosodie, les liaisons contribuent aussi à une certaine fluidité dans la prononciation de la langue.

Ligature: Phénomène de la langue écrite désignant la combinaison de deux (ou plus) graphèmes afin d’en créer un nouveau. Phénomène de l’écrit très présent dans certaines langues comme dans les langues indiennes.

Linguiste : Désigne une personne dont le métier est d’étudier le fonctionnement d’une ou de plusieurs langues.

Linguistique : Domaine de connaissance. Désigne la discipline scientifique ayant en charge l’étude des langues.

Listening : Anglicisme. Désigne la compétence d’écoute et, par corolaire, l’ensemble des aptitudes nécessaires à la compréhension orale d’une langue donnée.

L.L.C.E.R : Formation. Langues Littérature et Civilisation Étrangères et Régionales. Parcours universitaire (Licence, Master, Doctorat) spécialisé dans les langues vivantes étrangères et les cultures qui y sont rattachées.

Locuteur natif : Se dit de toute personne dont la langue maternelle serait la langue considérée.

M

Mémoire auditive : Désigne une mémoire et une capacité de mémorisation accrue lorsque l’information est présentée sous forme orale. Attention, il s’agit bien d’une tendance, d’une dominante afin de maximiser la mémorisation (et non d’un fonctionnement unique de la mémoire).

Mémoire kinesthésique : Désigne une mémoire et une capacité de mémorisation accrue lorsque l’information est rédigée par l’apprenant lui-même (mémoire du poignet). Attention, il s’agit bien d’une tendance, d’une dominante afin de maximiser la mémorisation (et non d’un fonctionnement unique de la mémoire).
Ce type de mémoire fonctionne souvent en combinaison avec une mémoire visuelle.

Mémoire Visuelle : Désigne une mémoire et une capacité de mémorisation accrue lorsque l’information est présentée sous forme écrite. Attention, il s’agit bien d’une tendance, d’une dominante afin de maximiser la mémorisation (et non d’un fonctionnement unique de la mémoire).

Mind-set : Anglicisme. Correspond au terme français « état d’esprit ». Souvent abordé comme l’un des éléments les plus impactant dans l’apprentissage par les différents coachs et tuteurs en langues.

Mot de remplissage : Regroupe les termes qui n’ont généralement pas de sens particulier mais permettent de respecter le rythme et certaines conventions usuelles au sein de la langue donnée.
► S’apparente souvent à des « tics de langage » très récurrents mais applicables aux locuteurs natifs d’une langue en général ; et non pas à un individu en particulier donc.

N

Nouveauté (effet) : Désigne l’élan de motivation conséquent présent très majoritairement dans les débuts d’un apprentissage et lié, entre autres choses, au fait de démarrer concrètement un nouveau projet.

O

a

P

Pareto (loi) : Principe stipulant qu’en fait seulement 20% d’un ensemble d’information donné serait réutilisé dans 80 % des situations. Un principe qui, appliqué aux langues, stipule notamment que 20% du lexique d’une langue serait utilisé dans 80 % des situations langagières.
Beaucoup d’outils reposent sur ce principe afin de chercher à maximiser la rapidité d’un apprentissage en langues ; et notamment pour le vocabulaire.

Particule : Court terme invariable qui s’ajoute à certains termes pour en modifier le sens/fonction. Néanmoins ce terme peut recouvrir plusieurs choses en fonction de la langue considérée.

Périphrase : Désigne le fait d’exprimer un terme isolé sans utiliser concrètement ce dernier.
La capacité à périphraser est encouragée dans certaines méthodes d’apprentissage car cela permettrait de notamment diminuer le nombre de mots isolés à apprendre d’un coup.

Phonème : désigne la plus petite unité de son distinctive d’une langue donnée. Souvent, un phonème renverra à une lettre dans les langues européennes notamment.

Phonétique : Discipline ayant pour étude les sons d’une langue donnée. Néanmoins, et contrairement à la phonologie, les sons en question sont appréhendés majoritairement en fonction de leur utilisation réelle dans la langue donnée et non pas forcément fonction de leurs réalités grammaticales et théoriques.

Phonologie : Discipline ayant pour objet l’étude des phonèmes d’une langue donnée.

Plateau intermédiaire : Expression. Renvoie au niveau intermédiaire d’un apprenant en langues et, par corolaire, aux phénomènes, difficultés et besoins spécifiques qui en découlent.
► Souvent utilisée afin de retranscrire le ralentissement des avancées et des résultats perçus (et/ou auto-perçus) très observable à ce stade.

Polyglot Gathering : Rassemblement annuel et mondial des certains polyglottes. Évènement au cours duquel se déroule plusieurs conférences dont les thématiques sont reliées au fait de l’apprentissage des langues en général.  

Postposition :  Mots grammaticaux placés après le terme qu’il régissent et permettant de former un ensemble disposant d’autres sens/fonctions grammaticales.

Préposition : Mots grammaticaux placés avant le terme qu’il régissent et permettant de former un ensemble disposant d’autres sens/fonctions grammaticales.

Proposition : Désigne une partie de phrase qui s’articule autour d’un verbe conjugué donné.
Le nombre de propositions d’une phrase dépendra du nombre de verbes conjugués présent.

Prosodie : Désigne l’ensemble des faits et phénomènes de langues en lien avec l’esthétisme et l’aisance (perçue et auto-perçue) de l’apprenant.
On y range des choses variables telles que l’élocution, les mots de remplissage, la vitesse d’élocution, l’assimilation rythmique/mélodique de la langue…

Q

a

R

Registre :  Ensemble de termes, d’expressions et de tournures (…) d’une langue permettant d’adapter un propos à un ou plusieurs tiers spécifiques (amis, employeur…) ou bien à une situation spécifique (contexte professionnel, contexte personnel…).
les registres de langues les plus répandus sont majoritairement les registres dits: vulgaire, familier, courant et soutenu

Réseau social (d’apprenants/d’apprentissage) : Désigne les plateformes numériques de mises en relation et d’échanges mais dont le fonctionnement est globalement calqué sur celui des réseaux sociaux classiques (Facebook, Twitter, Instagram…).
Fonctionnements et fonctionnalités similaires mais avec pour principal objectif de mettre en relation des apprenants en langues étrangères.

Ressource authentique : Désigne une ressource dans une langue étrangère mais n’étant pas conçue à la base pour des apprenants de cette même langue.

Ressource pédagogique : Désigne une ressource conçue en premier lieu pour des apprenants d’une langue étrangère.

Romanisation : Désigne le fait d’utiliser l’alphabet latin afin de retranscrire totalement ou partiellement le système oral et/ou écrit d’une langue qui ne reposerait pas sur cet alphabet à la base.
Le pinyin 拼音 (chinois) ou les romajis ローマ字 (japonais) sont deux exemples de romanisation.

Reading : Anglicisme. Désigne la compétence de lecture et, par corolaire, l’ensemble des aptitudes nécessaires à la compréhension écrite dans une langue donnée.

Répétition espacée (SRS) : Système de Répétition Espacée. Méthode de mémorisation reposant sur une présentation à intervalle régulier d’un certain nombre d’informations en proposant des rappels/révisions via le principe de la courbe de l’oubli et des résultats obtenus par l’utilisateur donné.  
►Plus vous connaissez un mot donné parmi un ensemble choisi moins il vous sera présenté et vice et versa. Par ailleurs, l’ensemble des calculs nécessaires sera fait automatiquement et directement par un algorithme informatique.


Si ce glossaire vous a été utile merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Un point sur les termes que nous utilisons en langues étrangères « J à R » #langues #Définition #Supports #Autodidacte


Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P | Langues d’Ailleurs

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s