|Compréhension| High up sentences « attention à ces fausses questions »



Utiliser internet afin d’améliorer sa compréhension est une excellente idée. La kyrielle de contenus et leur grande diversité font des contenus numériques un excellent moyen de booster sa compréhension. Néanmoins, certains codes existent et peuvent aussi compliquer l’exercice ! Alors, les High up sentences cela signifie quoi ?! On en parle !

.


« Des phrases hautes, très hautes, trop hautes ? »

.

Question ?! Est-ce une question ?!


D’une manière générale, les high up sentences (ou phrases haussées) renvoient à un type de phrases bien particulier. En effet, celles-ci désignent des phrases initialement déclarative ou affirmative, plus ou moins complexes, mais qui seront prononcées avec une intonation que l’on pourrait qualifier de clairement montante. D’un point de vue prosodique notamment, on pourrait donc facilement assimiler spontanément ce type de phrases à des questions tant l’intonation aura le don d’y faire instinctivement penser ; spontanément tout du moins. Dès lors, on comprend assez bien les difficultés que cela peut être susceptible d’engendrer du point de vue de la compréhension d’un contenu ou d’un autre.

Il va sans dire que les high up sentences restent un phénomène omniprésent sur la toile et touchant un nombre de contenus potentiellement très élevé. L’endroit le plus visible pour ce qu’il en va de ce type de phrases restera bien YouTube (et plateformes assimilées) ; et notamment pour ce qui touche au phrasé même de nos chers Youtubeurs. Ainsi, et en dehors de contenus qui seraient clairement motivés par une volonté davantage pédagogique de certains d’entre eux, les différents créateurs de contenus (divertissement…) auront une sacrée tendance à user de ce type de phrases. Les raisons, quoique finalement très multiples, seront principalement à situer du côté stylistique de ce type de phrases.

Effectivement, l’avantage de ces fameuses high up sentences renverra clairement à l’aspect plus dynamique, plus « punchy »  de ce type de formulations ; ceci afin d’interpeller et de maintenir une certaine audience. Par ailleurs, et en fonction, cette façon de s’exprimer permettra aussi de potentiellement octroyer un aspect plus « cute »  à certains propos ; ceci participant donc inévitablement à l’aspect mise en scène inhérent à certains de ces nombreux contenus.

En bref, les high up sentences ne sont pas de véritables questions bien qu’elles puissent en prendre facilement l’allure. Elles sont monnaie courante au sein de contenus audio-visuels présent sur la toile.

.

« High up sentence, les difficultés générées »

.

Du « je n’ai pas compris » au « qu’est-ce que cela fait là » ? 


Si nous avons mis ce type de phrases en perspective des phrases interrogatives plus classiques c’est bien parce que les high up sentences partageront avec ces dernières le même fait prosodique notable ; celui de l’intonation montante en l’occurrence.
Effectivement, il convient de rappeler que, majoritairement, les propos réels et non pédagogiques auront une tendance à se passer d’une construction interrogative classique en usant de locutions interrogatives (« est-ce que »…) ou de constructions et phénomènes spécifiques liés au fait de l’interrogation (inversion sujet/verbe…). Pour des raisons de rapidité et de conventions, les questions relativement simples seront souvent prononcées sous couvert de phrases affirmatives en ayant simplement également recours à cette fameuse intonation montante donc.

Dès lors, se pose une difficulté potentielle mais non négligeable pour des apprenants en langues puisqu’une high up sentence, même si « comprise », pourra ne pas trouver réellement de sens/liens avec l’énoncé donné chez un apprenant ou un autre. Effectivement, il sera possible de parvenir à comprendre ce genre de phrases en tant que tel mais que celle-ci puisse aller jusqu’à prendre un caractère un peu absurde fonction, cette fois, de l’ensemble du propos donné. Le résultat sera alors possiblement entendu comme un « je n’ai pas compris » alors qu’en réalité cela pourrait plutôt se traduire par un « je ne vois pas ce que cette phrase fait là ! » ; ce qui, au bout du compte, ne correspond vraiment pas la même chose. Vous en conviendrez.

Parallèlement, on notera aussi que cela peut aussi contribuer à vous empêcher de comprendre rien que la phrase en elle-même ; ne serait-ce que de par les changements brutaux d’un point de vue autant rythmique que prosodique qui y sont rattachés. Un phénomène assez spécifique qu’il convient donc de souligner tant il peut amener à une complexification certaine d’une tentative de compréhension d’un ensemble de propos donné. Toutefois, gageons qu’à chaque malheur bonheur soit bon tant ces mêmes variations, permettront aussi de mieux réussir à les identifier…  

En bref, les high up sentences sont assez vicieuses pour l’exercice de compréhension en langues car elles peuvent induire à tort un faux sentiment de « je ne comprends pas » ou bien compliquer la compréhension d’un propos spécifique !

« High up sentence, mieux vaut prévenir que guérir »

.

Ni très fréquent ni vraiment rare !


Comme vous l’aurez compris, la réalité des high up sentences reste majoritairement soumis au(x) type(s) de contenus que vous souhaitez parvenir à comprendre. Toutefois, et même au sein de ces derniers, ce qui les sous-tendent relevant davantage de la stylistique elles ne concerneront donc qu’une ou deux phrases potentielles disséminées ici ou là.  D’une manière appliquée donc, il est clair que leurs faibles proportions sur le plan quantitatif (entendu au sein d’un seul et même contenu) augmenteront le côté vicieux de ce type de formulations tant il sera difficile de s’y habituer voir même, certaines fois, de simplement parvenir à l’identifier… En somme, il s’agit bien là d’un phénomène peu présent mais, de facto, on ne peut plus impactant lorsque celui-ci survient.

Aussi, et fort de ce constat, nous souhaitions autant vous en informer que vous proposer une petite astuce (non miraculeuse) afin d’y être préparé au mieux. Ainsi, même si une high up sentence et une question (formulée sans terme appropriés) partageront une sacré ressemblance, on pourrait en réalité dégager quelques très subtiles différences. Reprenons certainement l’une des plus classiques d’entre-elles, à savoir la fameuse : « ce chien est beau » :


(1) Ce chien est beau ?  ou (2) Ce chien est beau ! (avec intonation montante)

(1a) cette phrase en tant que question verra son intonation débuter et monter tout au long de la phrase
(1b) aucun terme ne sera prononcé plus fortement et/ou plus longuement

(2a) cette phrase verra l’intonation montante portée sur la dernière partie de la phrase et non sur la phrase entière
(2b) Le terme final sera souvent prononcé plus fortement et plus longtemps

=

(1) Ce chien est beau ? ou (2) Ce chiEN EST BEAUUU ! (avec intonation montante)


Par ailleurs, et au-delà- même de l’appréhension prosodique, nous vous invitons à rester particulièrement vigilants dans l’entreprise de la compréhension orale. Aussi, et dans le cas où une phrase « sonnant comme une question » vous paraîtrait un peu étrange, il est possible que celle-ci soit bien une high up sentence. Fort de cette information, il est possible  qu’en la réécoutant vous puissiez parvenir à la comprendre un peu mieux ! Le cas échéant, et l’on ne va pas s’en cacher, ceci constituerait plutôt une bonne nouvelle, non ?!

En bref, et en fonction du contenu visionné, il est possible qu’une de ces fameuses « questions étranges » finisse par survenir ici ou là. En les identifiants pour ce qu’elles sont vraiment,  il vous sera plus aisé de parvenir à les comprendre.

Et vous alors ?! Quel(s) phénomène(s) vous semble(nt) particulièrement ardu(s) pour développer votre compréhension orale ?! Dîtes-nous tout dans les commentaires de cet article !


Si cet article vous a intéressé, merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Les « High up sentences » attention à ce type de phrases particulier ! #Langues #Ressources #Conseils #Autodidactes #compréhension #Youtube

Bon apprentissage à vous,

Matthieu – Rukmal – P | Langues d’Ailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s