|Chinois| Review de séries : My dear guardian, 爱上特种兵


Voici ma review sur les premiers épisodes d’une série pouvant intéresser fortement les apprenants du chinois mandarin ( 普通话 ). Vous partager des ressources authentiques et les plus pertinentes possibles est aussi un objectif de Langues d’Ailleurs. Alors, les quatre premiers épisodes de « My dear guardian, 上特种兵 » cela donne quoi ?! On en parle ! 走吧 !

.

This free article is wholly legal due to the fact that it does not provide us any kind of income. Thus, it will not be pursuable for any kind of copyright infringements. All the images are provided by Youtube.com

Note à l’attention des lecteurs : Cette série comporte 4 épisodes gratuits disponibles sur la chaîne Youtube des créateurs : iQIYI 爱奇艺
Le reste de la série est disponible via un site tiers/applications tierce pouvant faire l’objet de paiements éventuels.

Sur Langues d’Ailleurs, nous nous concentrons sur les contenus gratuits même si validés (Youtube, google…). En conséquence, nous vous laissons pleinement mesurer l’intérêt pour vous de basculer vers des hébergeurs tiers et potentiellement payant ; mais nous déclinons toute responsabilité quant aux problèmes éventuels liés à l’utilisation de ressources fournies et administrées par un ou plusieurs tiers.


« My dear guardian, 上特种兵 :  le pitch »

.

Une série romance contemporaine +++


Comme toute bonne romance contemporaine qui se respecte, « My dear guardian, 爱上特种兵 » met bien évidemment en scène deux personnages principaux : Xia Chu et Liang Mu Ze. L’une officiant en tant qu’interne en médecine et l’autre en tant que lieutenant, Major d’une escouade militaire de choc assez particulière….

Ces deux personnages se rencontrent lors d’une opération spéciale dans une ville (Isaya) disposant d’un hôpital militaire et le premier épisode mettra d’ailleurs l’accent dessus en nous montrant cette période centrale de l’histoire à venir. Ceci autant pour les deux personnages principaux que pour d’autres personnages éventuels. D’ailleurs, on ne pourra pas s’empêcher de relever l’utilisation habile au sein de la mise en scène du « multilingue » plutôt bien pensée et rajoutant beaucoup de réalisme à cet épisode notamment :

« 我…我 [hmmm]…I… [Hmmm]…I…»

« – Where are you taking him ?

  • Señorita ! Somos de Torres. Estamos llevando…
  • Sorry, I can’t understand what your are saying ! »

Passé la première moitié du premier épisode, les deux personnages regagneront leur vie principale à Ninjiang (宁江) et les rapprochements complexes et délicats commenceront bien-sûr à se produire. Mais au-delà de la romance en question, il s’agira aussi pour les deux personnages de continuer à tenter d’évoluer dans leurs environnements professionnels respectifs. Une évolution jonchée d’embuches et de complications en tout genre emmenant à des révélations/rebondissements fortement liés à leurs passés respectifs.
En outre, les deux personnages devront aussi composer avec les soucis familiaux ; et les diverses intrigues et ramifications liés à ceux-ci bien entendu. Quant aux antagonistes ?! Eh bien nous vous laissons évidemment le plaisir de découvrir cela par vous-même.

En bref, « My dear guardian, 爱上特种兵 » est une romance contemporaine globale car mettant aussi fortement l’accent sur les dimensions familiales et professionnelles des deux protagonistes principaux. Les deux ayant d’ailleurs des métiers assez spécifiques, non ?!

.

 « My dear guardian, 上特种兵  : le montage et les scènes »

.

Un montage dynamique, ce n’est pas négligeable


Cette série se démarque dès les premières images par son choix de format (celui d’un film avec les deux bandes noires) et l’absence de grain sur la pellicule rendant un aspect très réaliste à l’ensemble. Malgré tout, le contraste se fera drôlement et assez vite ressentir tant les effets sonores et les petites incursions de montages (écrans splittés…) seront finalement très nombreux. Ceci, pour un rendu d’ensemble assez « spécial » dirons-nous.
Mais le montage dynamique sera bien là et constituera un élément non négligeable. Pourquoi ?! Car cela évitera une baisse massive de votre niveau d’attention/vigilance en ayant toujours quelque chose à regarder même quand il n’y aura pas de véritables dialogues à comprendre réellement donc.

De la même manière mais de par les thématiques abordées, les différentes scènes présentées seront clairement identifiables les unes d’avec les autres (hôpital et interventions, académie militaire et opérations commandos…) rendant, de fait, le repérage dans les scènes très aisé tout en générant un déroulé d’épisode très dynamique et entrecoupé de véritable scène(ettes) d’actions. Ceci vous permettra d’éviter les séries ne s’appuyant que sur une cohorte de lignes de dialogues qui pourrait s’avérer assez épuisante/démotivante en tant qu’apprenant (puisque nous savons bien que vous ne les comprendrez pas toutes d’un coup d’un seul).

Enfin, il est clair que la conjonction de tout cela permettra finalement, même en format 45 minutes, d’avoir des épisodes qui passeront assez vite du point de vue de l’effort de compréhension. Bien que très aléatoire, nous pourrions parler finalement d’un matériel en compréhension de 30 minutes en moyenne tout en disposant de l’option « sous-titrage en anglais » ; au moins pour ce qu’il en va des épisodes uploadés sur Youtube.
D’ailleurs, on notera qu’il s’agira vraiment d’un sous-titrage en anglais et non d’un « sous-titrage automatique US/UK » ceci contribuant à limiter les coquilles éventuelles générées par la traduction automatique ; et donc d’assurer un peu plus les parallèles éventuels entre les deux langues et le fait, pour vous, de pouvoir vous servir plus efficacement de cet outil. D’autres sous-titres pour d’autres langues seront également disponibles (espagnol…) même si le français n’en fera pas partie.

En bref, les choix de réalisation et de scénarios font de « My dear guardian, 爱上特种兵 » une bonne série pour des apprenants en évitant beaucoup d’écueils très souvent visibles dans les séries TV ; du point de vue d’un apprenant en langues tout du moins.

.

.


|+| de contenus gratuits ?! Soutenez-nous en vous abonnant gratuitement !


.

« My dear guardian, 上特种兵  : le point Langues »

.

Un peu de tout pour un peu tout le monde !


Bien que d’autres vous en parleront mieux que moi, il est clair que cette série a de quoi clairement intéresser des apprenants. Entre mes quelques notions de chinois et le fait des sous-titres en anglais (permettant donc de savoir globalement ce que vous devriez comprendre via les dialogues en mandarin cette fois), il apparaît nettement que « My dear guardian, 爱上特种兵» constituera une bonne série pour des apprenants en mandarin (普通话).

Commençons évidement par la clarté des scènes précédemment évoquées. Effectivement, l’avantage de cette série résidera dans le fait que chaque « type de scène » sera parfaitement identifiable (et assez longue en elle-même). Ainsi, peu de scènes en montage parallèle et autres bribes de phrases qui s’enchaineraient de manière décousue sur x scènes se déroulant « au même instant ». Dès lors, il vous sera tout à fait possible et plus aisé de fragmenter vos tentatives de compréhension en fonction de votre niveau/envie/besoin/challenge

Bien que les possibles soient très larges, on prendra l’exemple des scènes à l’hôpital (briefs de médecins…) où vous pourriez vous dire  « là, j’active les sous-titres car le vocabulaire est technique » ou encore « là, j’écoute moins attentivement car cela m’intéresse finalement moins ». Vous comprenez bien le principe.

Autant se le dire, à l’exception des niveau débutants/grands débutants, ce type de séries d’apparence plus complexe pourra en fait trouver une place pour une large palette de niveaux en chinois mandarin (en adaptant bien sûr votre niveau d’exigence et votre grille de lecture en fonction).

De la même manière, la présence de scène d’actions (gun-fights…) permettra aussi de vous reposer régulièrement (en termes d’efforts de compréhension) puisque, comme leurs noms l’indiquent, il n’y aura pas vraiment de dialogues à comprendre dans ces moments-là. Enfin, on notera que, romance contemporaine oblige, la langue utilisée sera pour une large partie retrouvable/réutilisable en dehors (à sûrement quelques exceptions près) car ayant pour objectif premier de générer l’ancrage des différents protagonistes dans notre réalité ; ceci de manière plausible et vraisemblable.

En bref, « My dear guardian, 爱上特种兵 » offre ce qu’on attend d’une série comme matériel de compréhension en vous permettant de moduler vos visionnages en fonction de votre niveau/besoin/objectif et envie.

.

.


Et vous alors ?! Avez-vous des remarques sur cette série ?! L’avez-vous déjà regardée ?! Dîtes-nous tout dans les commentaires de cet article !


Si cet article vous a intéressé, merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Review Langues d’Ailleurs de « My dear Guardian » #langues #ressources #chinois #motivation #autodidacte #ressources #progression

Bon apprentissage à vous,

Matthieu Rukmal P | Langues d’Ailleurs |

4 commentaires

    1. Bonjour Xequeo et merci pour votre commentaire.
      Effectivement, mais cela vaut toujours le coup de signaler pour les séries récentes qu’il est possible que celles-ci puissent être payantes !
      À bientôt
      |Langues d’Ailleurs|

      J'aime

    1. Merci beaucoup ! Effectivement d’où l’intérêt des reviews ; ceci afin de laisser à chacun le soin de savoir si cela peut lui correspondre (plutôt que de foncer sur la moindre ressource) !
      À bientôt
      |Langues d’Ailleurs|

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s