|Dossier| La répétition espacée : les points forts dans la forme


Via le présent dossier, je vous propose de faire un tour d’horizon sur le désormais plus que célèbre procédé de mémorisation en langues : La répétition espacée ou (SRS). Alors, quels sont les points plus grands points forts dans la forme de la fameuse technique ?! On en parle !

.

Dans cet article

.

Note aux lecteurs : pour des questions logistiques et de conception, le présent dossier sortira en deux temps.


« La répétition espacée : une logistique facilitée »

.

Un algorithme qui prémâche vraiment le travail !


Comment ne pas commencer ce tour d’horizon sans mentionner la présence des algorithmes permettant dans la grande majorité des applications de faire fonctionner l’ensemble. Même si la répétition espacée est finalement plus largement utilisée que dans les seules applications de mémorisations c’est quand même bien là qu’ils prennent une place de choix

Nous l’évoquions en introduction mais la présence des algorithmes informatiques est un avantage certain de ce type d’applications. Utiliser une application SRS c’est déjà pouvoir parvenir à déléguer à l’algorithme présent les calculs nécessaires pour optimiser les moments de rappels des informations que vous souhaiteriez mémoriser.
Autrement dit, c’est l’algorithme en lui-même qui, fonction de vos plus ou moins grandes réussites à vous remémorer un mot donné, choisira de vous le représenter de manière plus ou moins régulière/espacée dans le temps. Ceci évitant donc de devoir par vous-même procéder à tous ces petits calculs basés, bien entendu, sur le principe de la courbe de l’oubli.

| ► Un gain de temps absolument indéniable pour un temps dès lors reportable sur le fait même de mémoriser les mots en question.

Bien entendu, l’algorithme informatique procédera de la même manière peu importe le nombre total de mots que vous souhaiteriez mémoriser. À l’inverse des bonnes vieilles méthodes (flashcards…) qui, finalement, demanderont deux fois plus de temps (ne serait-ce que sur le plan logistique) pour peu que vous souhaiteriez augmenter le nombre de mots à mémoriser.
D’aucun dirait que le fait de réaliser 20 flashcards à la main cela passe plutôt bien mais que le faire rien que pour 100… : « hum cela commence déjà à faire beaucoup de « temps de conception » pour peu de « temps d’exercices » finalement ». Vous voyez bien le principe.

|► Retour au sommaire ICI

En bref, l’algorithme informatique est donc très modulable en fonction de vos avancées (réussites/difficultés de mémorisation) tout en pouvant fonctionner, jusque logistiquement donc, quel que soit le nombre de mots potentiels.

.

« La répétition espacée : un quasi-dictionnaire personnel »

.

Tous vos mots au même endroit !


Si les logiciels de répétition espacée on autant le vent en poupe c’est aussi parce que ces derniers, développement constant oblige, sont un excellent moyen de regrouper au même endroit une pluralité d’informations différentes que vous aurez jugé pertinentes.
Adieu les feuilles de papiers valsant à droite et à gauche, les bribes de phrases perdues en marge d’un manuel, les soulignements d’un terme dans une leçon spécifique…et ce, jusqu’à finalement ne plus vraiment savoir où se trouve quoi…

Ces logiciels, qui pour les plus connus restent souvent très personnalisables, peuvent donc aussi être appréhendé comme relevant de mini-dictionnaires personnalisables où vous saurez que vous pourrez y retrouver un certain nombre de mots/amorces de phrases/structures figées…Loin d’être anecdotique lorsque l’on rajoute à cela que…

|►la grande majorité sera disponible directement sur votre smartphone et donc, littéralement, dans votre poche.

Par ailleurs, pour les autres logiciels moins flexibles, ces derniers auront souvent tout de même le mérite de disposer déjà en leur sein d’un pool de mots (souvent avoisinant les 2000) ; des mots classés dans différents ensembles sémantiques par exemple (au restaurant, en voyage…) ou par famille (les chiffres, les verbes basiques…).
Dès lors, même ces logiciels de répétitions espacée ont également le potentiel de constituer de véritables ressources, et notamment pour les débutants, puisqu’au-delà de la mémorisation en tant que telle ils relèvent déjà d’un pool de mots présélectionnés et accessibles à qui les utilisent.

|► Retour au sommaire ICI

En bref, un logiciel de répétition espacée ne sert pas uniquement d‘outil de mémorisation pure. Il peut constituer une véritable ressource lexicale de premier choix lors des débuts d’un apprentissage et/ou d’un index lexical transportable et personnalisable par la suite.

.

.

« La répétition espacée : le partage d’informations »

.

Mi casa es su casa !


Beaucoup d’applications et de logiciels de répétition espacée incluent, marché oblige, un certain nombre de fonctionnalités communautaires. L’accès à une micro-communauté au sein de ces mêmes outils permettra à l’apprenant de bénéficier de remarques et de conseils venant d’autres apprenants ; et plus généralement d’intégrer des groupes afin de renforcer l’aspect interactif de l’apprentissage.
Même si ce constat est bien plus largement répandu que sur les seuls logiciels de répétition espacée, on notera également que cela permet de générer bons nombres de petits challenges de mémorisations avec partage de statistiques (…) entre les différents apprenants.

Concernant les logiciels plus spécifiques de répétition espacée on notera aussi l’accès potentiels aux listes et groupement effectués par d’autres apprenants. Certains étant plus avancés, cela permettra aussi de pouvoir filtrer cette fameuse « masse lexicale » au travers de l’expérience d’apprenants disposant d’un niveau plus avancé. Toutefois, cela ne sera pas soumis aux seuls apprenants puisqu’il sera aussi possible …

|► … de retrouver, le cas échéant, des listes officielles ou bien ayant été réalisées par des professeurs, tuteurs et autres organismes divers.

De la même manière, ces listes et regroupements faits par des tiers permettront aussi d’aller cibler des domaines plus spécifiques jusque dans des expressions ou termes plus précis. Fonction de vos avancées, besoins et centre d’intérêts, cela aura encore une fois le mérite de vous prémâcher un peu le travail quant à la recherche adaptée des termes à mémoriser plus « prioritairement ».

|► Retour au sommaire ICI

En bref, les fonctionnalités d’interactions/communautaires présentes auront bien le mérite de fournir des repères parmi cet océan de mots potentiels constitutif de l’apprentissage d’une langue ou d’une autre.

.

« La répétition espacée : la dose quotidienne »

.

Facilement utilisable au quotidien !


Il va sans dire que les logiciels de répétition espacée ne demandent pas forcément énormément de concentration et d’effort attentionnels comparativement au travail d’autres aspects de la langue visée. À ce titre, il est clair que l’utilisation de ces logiciels trouve en générale une place assez aisée dans des emplois du temps chargés (globalement ou ponctuellement) …

Si l’apprentissage au quotidien restera une question épineuse, tout le monde s’accordera à l’inverse lorsqu’il s’agira…

| ► de préciser que la régularité restera bien l’un des facteurs les plus importants pour ce qui a trait à votre progression générale.

Dès lors, et fonctions des contraintes temporaires que vous seriez susceptibles d’avoir, les logiciels de répétitions espacée vous permettront également de garder un contact quotidien avec l’apprentissage de votre langue visée. Ceci de manière facilitée par leur simplicité/rapidité d’utilisation.

Dans le même ordre d’idée, il est clair que les piqûres de rappel sur le plan de votre vocabulaire ne font jamais de mal (nous développerons ce point dans une partie ultérieure) et que réaliser ne serait-ce que 5 minutes de SRS par jour sera toujours infiniment plus efficace que de ne rien faire du tout.

|► Retour au sommaire ICI

En bref, les logiciels de répétition espacée, présentent l’avantage d’être facilement insérable dans votre quotidien même lorsque celui-ci se trouve être chargé.

Suite du dossier LDA

.

.

Et vous alors ?! Avez-vous des remarques sur la répétition espacée ?! L’utilisez-vous dans votre apprentissage ?! Dîtes-nous tout dans les commentaires de cet article !


Si cet article vous a intéressé, merci de nous suivre, aimer et partager afin que d’autres puissent en bénéficier

Les + dans la forme de la répétition espacée ! #langues #techniques #organisation #autodidacte #ressources #conseils #méthodologie

Bon apprentissage à vous,

Matthieu Rukmal P | Langues d’Ailleurs |

4 commentaires

  1. SRS, répétitions espacées… c’est l’ennui surtout qui vous guette! Comme son nom l’indique, c’est répétitif 🙂 et le cerveau finit par se lasser! De plus, des séries de 3 à 4 jours (même dix minutes) sont au minimum à prescrire pour que ça rentre avec des reprises fréquentes. Des jeux, des sous-titrages (transcription), des cartes à jouer comme celle des nuls pour le chinois…, il faut prescrire des produits dérivés pour des retrouvailles et piqûres de rappel qui changent! Une chose est sûre, ça marche pour ceux qui savent établir et respecter une routine. C’est, par exemple, le procédé utilisé avec succès par « les petits mandarins » pour cette langue.

    Les petits mandarins? Une application dans la cour des grands!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Xequeo et merci pour votre commentaire !
      Effectivement la lassitude liée à l’utilisation de la SRS est un des éléments négatifs les plus importants à considérer. À suivre dans la suite du dossier. Certainement le dossier le plus complexe que j’ai eu à devoir réaliser jusque là =) d’ailleurs…
      Bon apprentissage et à bientôt,
      |Langues d’Ailleurs|

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s